Hiérarque cauchemardesque

8243e56a6ff87a7ebf92f4ec1be54796.jpg

Le Hiérarque cauchemardesque est un esprit évoluant dans un méta-plan profond influencé par les rêves humains. Le Hiérarque est capable de ressentir les cauchemar les plus noirs et il est théorisé qu’il s’en nourrit.

La seule vision d’un Hiérarque ou de sa progéniture (une Ombre cauchemardesque, voir ci-dessous) provoque des cauchemars terrifiants durant de nombreuses nuits. Ces rêves sont particulièrement savoureux pour le Hiérarque qui a la capacité de les distinguer des autres et de les suivre jusqu’au plan du rêveur.

En terme de jeu, cela fonctionne comme le pouvoir « Recherche » avec les limites suivantes : Il ne peut rechercher qu’une cible ayant vu une Ombre ; Il lui faut plusieurs jours pour trouver une cible de cette façon (le temps de pouvoir distinguer ses rêves de ceux du reste de l’humanité) ; le pouvoir ne lui permet pas de choisir une personne spécifique à retrouver parmi celles qui rêvent d’Ombre cauchemardesque.

Il semblerait qu’un hiérarque cauchemardesque soit pratiquement incapable de quitter son métaplan s’il n’est pas guidé par un rêve ou appelé par l’habitant d’un plan (par exemple pour profiter de sa capacité de pacte spirituel).

Voir une ombre (ou un hiérarque) présente un autre danger, plus insidieux et plus grave : l’image de l’ombre croit dans l’esprit des témoins, le dévorant lentement et entraînant sa corruption. La victime devient moins énergique, plus terne et sujette à des sautes d’humeur. La dernière étape est la transformation en Ombre cauchemardesque.
Ces créatures sont semblables au Hiérarque mais sont incapables de se nourrir de cauchemar depuis un méta-plan ou d’utiliser la capacité portail astral et doivent être en présence de leur victime pour utiliser leur capacité de drain. L’esprit perverti quitte le corps en le consumant complètement, ou en le conservant en état de (non-)vie, comme une marionnette de chair pourrissante de l’intérieur destinée à cacher l’ombre et à attirer de nouvelles victimes.

Un magicien rationnel expliquera la transformation différemment : Le Hiérarque utilisera sa capacité à ressentir les rêves impliquant sa progéniture pour retrouver le témoin, attendra qu’il soit sans défense (endormie par exemple) avant d’envoyer, via Portail astral, un de ses rejetons qui se cachera alors dans le corps de l’infortuné et se nourrira de son énergie vitale grâce au pouvoir drain de karma. Une fois assez forte l’Ombre abandonnera le corps comme précédemment. Pour un mage hermétique, ce n’est donc pas l’image de l’Ombre qui transforme l’esprit de la victime de l’intérieur mais une autre Ombre, à l’état larvaire, qui s’immisce dans celle-ci et le dévore de l’intérieur, absorbant une partie des souvenirs et de la personnalité de la victime lors du processus.

Dans tous les cas, à la mort d’un hiérarque le processus de corruption s’arrêtera chez les personnes l’ayant vu lui ou sa progéniture. L’image des ombres s’estompera également de l’esprit des victimes.

Hiérarque cauchemardesque

Shadowrun - Une réponse appropriée Syrus Syrus