Shadowrun - Une réponse appropriée

3e mission : Amnésie cauchemardesque

Le déroulement du scénario pré-amnésie
Domino, le propriétaire de la Loge Grise, a servi d’intermédiaire pour aider certaines personnes à se libérer d’un pacte spirituel désavantageux en rachetant leur dette. Il conserva néanmoins l’âme en gage (ou, pour les mages rationnels, un lien mystique puissamment intriqué) jusqu’à qu’ils puissent le rembourser. Le marché est rude, mais cela constituait néanmoins une nette amélioration par rapport à leur situation précédente.

Environ deux semaines avant que vous ne soyez engagés une personne inconnue est parvenue à s’emparer des âmes/des liens mystiques. Il les utilisa pour un rituel de magie de sang afin d’invoquer un esprit. L’esprit invoqué, un Hiérarque cauchemardesque est resté connecté aux malheureux damnés grâce aux liens mystiques/à leur Âme ce qui a causé la corruption de ces derniers.

L’un d’entre eux, Matthew Vaughn Junior a fini par tuer sa mère lors d’une dispute avant de s’enfuir. Le mari témoin de la scène a trouvé que son fils semblait comme possédé, et engagea, par le biais d’un Johnson, un magicien puissant afin de trouver son fils, l’exorciser et faire payer le responsable. C’était votre mission.

Vous avez réussi à retrouver le fils et mais il était trop tard : celui-ci s’était transformé en Ombre Cauchemardesque. Si vous avez réussi à le terrasser, il est parvenu à prévenir le Hiérarque. Celui-ci s’est manifesté et vous a poursuivis. Vous êtes parvenus à vous enfuir et le semer de justesse.

C’est plus ou moins à ce moment là qu’Hésiode (le mage technophile) est intervenu pour vous effacer la mémoire. Hésiode agissait pour le compte de Domino qui connaissait le sort attendant une personne ayant vu une Ombre cauchemardesque et souhaitait éviter la pandémie. Il faisait aussi d’une pierre deux coups en évitant que le vol commis sous sa garde ne soit connu.

Après coup, Hésiode et un de ses esprits (possédant un drone antropomorphe comme il est de rigueur dans sa tradition) vous ont déposés sur le toit d’un bâtiment de Tacoma et attirèrent l’attention du service de sécurité afin de s’assurer que vous soyez hospitalisés rapidement (la méthode utilisée, un mélange de magie et de drogue, était dangereuse et vous aviez des blessures relativement grave). Peut-être espérait-il aussi que la Lone Star vous garde assez longtemps pour que la piste refroidisse et que vous restiez à l’écart ?

View
Première mission

L’équipe a été rassemblée par un M. Johnson pour retrouver un scientifique transfuge travaillant pour Evo, afin de récupérer les données de recherches du projet Eidolon.
Quoique le Johnson ait manifesté de l’intérêt pour le scientifique lui même, c’est avant tout les données qui sont l’enjeux de la mission et leur absence entraînerait une baisse significative de la rémunération.

Le scientifique, Jeremy Gordon, a été retrouvé détenu par un groupe de shadowrunner dans les barrens de redmond. L’équipe rivale a été rapidement neutralisée (1 hacker mort, les autres ont été laissés libres) mais le matériel informatique du chercheur a été préalablement et intentionnellement détruit, rendant impossible la délivrance des données.

Jeremy Gordon propose un nouveau plan : s’introduire dans une annexe distante du projet Eidolon (utilisée pour l’expérimentation) qui est significativement moins surveillée que le laboratoire de recherche principal mais dispose d’un accès VPN (connexion à distance sécurisée) vers le nexus de donnée de celui-ci. Une fois sur place le chercheur affirme pouvoir synchroniser un commlink avec la backdoor se trouvant encore dans le système principal (il estime que celle-ci devrait passer inaperçu pendant encore 24, peut-être 72 heures).

En volant un camion servant à transporter les cobayes l’équipe parvint à entrer dans les locaux et accéda à la salle des serveurs où la backdoor fut synchronisée avec un néo-deck (un ordinateur transportable puissant). Les runners purent s’enfuir, semant un hélicoptère en passant par l’underground ork mais durent abandonner le camion et le drone.

Les données furent récupérées au calme mais la connexion distante au nexus (serveur) principal du projet Eidolon a été utilisée par une intelligence artificielle pour quitter celui-ci vers une destination inconnue, en passant par la matrice. Le lien entre l’IA et le projet Eidolon est inconnu.
Jeremy Gordon est suspecté d’avoir volontairement permis cette fuite, mais, si cette théorie est cohérente, aucune preuve ne vient apporter de réponse ferme car l’IA aurait simplement pu saisir une opportunité. Le départ de Jeremy est certes opportun, mais il est parfaitement logique qu’un chercheur revendant des résultats d’un projet de recherche veuille se faire oublier.

Informations supplémentaires
La rémunération a été négociée à 2800 ¥ par personne, dont 300 à titre d’avance.
L’employeur a accepté d’augmenter celle-ci de 800 ¥ (toujours par personne) et de prendre en charge les éventuels frais médiaux lorsque les runners l’ont informé de la nouvelle situation, à savoir l’obligation de s’introduire dans un local de recherche corporatiste pour récupérer les données.

Une phrase prononcée par Jeremy Gordon laisse penser que le Johnson utiliserait le pseudo “faceless”. (cohérent avec son déguisement)

Une dose de drogue non-identifiée (vraisemblablement un échantillon) a été retrouvé au milieu d’un paquet de dose de novacoke chez les Ocelots (le gang hébergeant les runners et leur prisonnier).

Neo n’a pas mentionné ses soupçons quant à la présence d’une l’IA fugitive, celle-ci appréciera sans doute mais l’employeur “Faceless” n’a pas été heureux d’apprendre cette fuite quelques jours plus tard. Malgré sa réaction initialement négative, il ne semble pas mettre en cause les runners.

Il est difficile de déterminer le lien entre l’intelligence artificielle et le projet Eidolon : il peut aussi bien s’agir d’un logiciel espion déployé par une corporation rivale que d’une IA utilisée pour les recherches (y compris pour un projet de R&D magique, dans ce cas une IA peut être utilisé pour le traitement des données, la logistique ou la gestion du complexe).

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.